Édito du Maire - Carrières & Vous N°28 - Automne 2021


Edito AITL'intelligence collective en action

Carriéroises, Carriérois,

D’un projet de caniparc à l’installation de la Conférence citoyenne budgétaire en passant par la création du Conseil local de l’Éducation, les idées et les énergies des citoyens concernés par la vie locale sont des ressources inestimables pour la municipalité.

Cette démocratie participative, nous la mettons en place à Carrières-sous-Poissy avec la certitude qu’elle apporte des solutions concrètes et innovantes à notre commune. Nous avons besoin de cette intelligence collective pour améliorer notre cadre de vie, préserver notre environnement et construire une ville où il fait bon vivre.

Je suis convaincu que l’élan participatif n’est pas seulement une manière de dynamiser la démocratie locale. Il participe à renforcer la communauté de destin qui unit les Carriéroises et les Carriérois.

De l’avenir de l’ancienne plaine maraîchère à la gestion de la collecte des déchets en passant par les dysfonctionnements de la desserte des bus, notre municipalité refuse tout autant le silence du déni que la complainte victimaire.

Nous agissons, avec le soutien précieux des habitants, pour trouver des solutions.

Nous agissons pour que notre territoire s’engage un peu plus chaque jour sur le chemin de la résilience.

Nous agissons avec nos voisins de Poissy, Triel-sur-Seine, Andrésy, Villennes-sur-Seine…

Nous agissons avec nos partenaires de la Communauté urbaine de Grand Paris Seine & Oise comme avec Île-de-France Mobilités, pour que leurs délégataires soient à la hauteur du service public que nous en sommes tous en droit d’exiger.

Cette intelligence collective en action à Carrières-sous-Poissy nous donne des raisons d’espérer.

Ensemble, nous pouvons trouver des solutions, revendiquer nos droits, assumer nos devoirs et inventer une Ville où le « vivre ensemble » est au service d’une meilleure qualité de vie pour tous.

Mobilisé à vos côtés,

Eddie Aït
Maire
Conseiller communautaire délégué
Grand Paris Seine & Oise

 

Édito du Maire - Carrières & Vous N°27 - Avril / Mai / Juin 2021


Edito AITPlus loin, plus haut, plus fort

Carriéroises, Carriérois,

Un sentiment de liberté retrouvée accompagne la période des vacances estivales depuis que les plus contraignantes des mesures sanitaires ont été levées. Bien sûr, nous savons que la pandémie mondiale de la Covid-19 n’a pas fini de perturber nos vies. L’immunité collective est encore un objectif trop lointain pour crier victoire.
La campagne de vaccination nous donne l’espoir d’y parvenir mais un minimum de précautions reste en vigueur. Au moins pour l’été, nous pouvons supprimer de notre vocabulaire la si mal nommée « distanciation sociale » pour nous concentrer sur le « vivre ensemble », ce lien social qui, au fond, a toujours été notre principale préoccupation.

Depuis l’élection de la nouvelle municipalité, il y a maintenant plus d’un an, nous nous sommes engagés à réconcilier la ville avec elle-même. Je vous épargne la litanie des mesures concrètes qui illustrent cette action mais je veux écrire ici la fierté que l’équipe municipale et moi-même éprouvons à nous mettre au service des Carriéroises et des Carriérois.

Les contraintes de la Covid-19 sur la vie municipale ne sont rien au regard des drames qu’elle a engendrés parmi toutes les familles carriéroises, directement ou indirectement. Dans ce contexte, l’implication des élus et le dévouement des agents ont permis de veiller sur les plus fragiles d’entre nous, pour que les personnes âgées ne restent pas seules, pour que les écoles ouvrent dans des conditions optimales, pour que nos services restent accessibles.
Pour essuyer des larmes aussi.

Nous avons eu notre lot d’ennuis, « sans compter les emmerdements » disait Boris Vian, mais nous avons le pouvoir d’agir et c’est un bonheur en soi. Vous pouvez compter sur nous pour continuer à favoriser la participation active des habitants au fonctionnement de la démocratie locale, à embellir la Ville en invitant la nature à s’épanouir dans nos rues et nos parcs, à veiller sur le bien-être et la réussite des enfants qui fréquentent nos écoles, nos cantines et nos accueils de loisirs, à rénover notre patrimoine sans oublier de redresser les finances pour retrouver la capacité d’investir. Les défis sont nombreux et ardus mais la dynamique est enclenchée, alimentée chaque jour par ce désir d’aller plus loin, plus haut, plus fort. Carrières-sous-Poissy, Terre de Jeux 2024, mérite bien cette devise olympique.

Mobilisé à vos côtés,

Eddie Aït
Maire
Conseiller communautaire délégué
Grand Paris Seine & Oise

 

Édito du Maire - Carrières & Vous N°26 - Janvier / Février / Mars 2021


Edito AITDevenir un territoire ressource

Carriéroises, Carriérois,

Notre Ville est trop souvent considérée comme un territoire servant soumis à l’influence d’enjeux globaux qui dépassent l’intérêt de nos habitants. L’histoire de notre ancienne plaine maraîchère illustre ce statut (lire page 6). Pour défendre l’identité et le patrimoine de notre territoire, nous devons rompre avec ce modèle. Dans ce sens, j’ai écrit aux maires franciliens. Ils sont nombreux, déjà, à nous répondre et à développer des coopérations sur des thématiques comme la qualité de l’air, les mobilités, le logement ou la résilience alimentaire.

Il est temps de miser sur l’entraide et les propriétés humaines et sociales pour rendre nos villes résistantes.

Il est temps de refuser les projets inutiles et coûteux qui n’apportent rien à nos habitants comme les usines polluantes, les infrastructures routières disproportionnées, les ports industriels démesurés et les extensions d’aéroports.

La nouvelle dimension prise par le développement du télétravail et des tiers-lieux partagés, l’attrait pour une alimentation de proximité, la nécessaire redynamisation des commerces locaux et de la vie des quartiers, dans un contexte de pandémie mondiale, sont une occasion unique d’encourager un rééquilibrage du développement des territoires vers plus d’autonomie et de diversité.

C’est pourquoi la municipalité a demandé l’abandon du projet Cometha qui vise à produire du gaz renouvelable en traitant des boues d’épuration et des ordures dans l’enceinte de l’usine Seine Grésillons, appartenant au Syndicat interdépartemental
pour l’assainissement de l’agglomération parisienne. Non seulement cette « unité pilote » ne présente aucun intérêt pour un territoire qui compte déjà une usine de méthanisation en construction et un site de traitement et d’incinération, mais elle présente des risques sanitaires et environnementaux qui n’ont pas été évalués de manière rationnelle, concertée et vérifiée.

Nous ne voulons plus être un territoire servant où l’on recueille les eaux usées, les déchets et les gravats d’un Grand Paris qui nous aurait oubliés. Il est temps pour notre ville de devenir un territoire ressource, au service de l’intérêt de son environnement,
de ses habitants et de leurs problématiques locales.

Mobilisé à vos côtés,

Eddie Aït
Maire
Conseiller communautaire délégué
Grand Paris Seine & Oise

 

Édito du Maire - Carrières & Vous N°25 - Octobre / Novembre / Décembre 2020


Edito AITFaire face ensemble !

Carriéroises, Carriérois,

La force d’une nation réside dans sa capacité à faire face à ce qui l’atteint au coeur.
Depuis plusieurs mois maintenant, notre pays est en proie à de grandes difficultés qui imposent de revenir aux fondamentaux.

Oui, nous avons, plus que jamais, besoin de liberté face à la barbarie terroriste qui nous frappe. Liberté de croire en un Dieu et celle de ne pas croire. C’est de laïcité dont nous avons besoin.
Elle qui libère, qui ne met sous le joug aucune religion et qui n’en privilégie aucune autre pour autant.
Liberté de caricaturer aussi car personne ne mérite de mourir pour ses opinions, quand bien même on ne les partage pas.
Personne ne mérite de mourir pour avoir enseigné la liberté.

Oui, nous avons aussi besoin d’égalité car nous ne devons jamais laisser penser, qu’en France, il existe différentes catégories d’hommes et de femmes qui n’auraient pas les mêmes droits ou les mêmes chances de réussir dans la vie.
Il n’est d’autres communautés, en France, que la communauté nationale ouverte à toutes celles et tous ceux qui adhèrent aux valeurs de la République.

Oui, nous avons, enfin, plus que jamais, besoin de fraternité à l’heure où le nombre de malades de la Covid-19 repart à la hausse, touchant toutes les familles de France. Nous avons besoin que chacun et chacune prenne conscience que de sa responsabilité individuelle et de sa prudence dépend la santé de tous.

C’est ensemble que nous pourrons faire reculer la maladie et construire collectivement le monde de demain qui saura faire face aux défis environnementaux, sociaux et de l’engagement.
C’est ensemble que nous pourrons résister à la crise économique en étant aux côtés de nos entreprises, de nos commerçants et de nos acteurs du monde culturel.
Notre ville est à l’image de la France ; en proie aux mêmes dangers et aux mêmes défis.

C’est unis autour de nos valeurs que nous parviendrons à rétablir l’autorité républicaine qui assure à tous les citoyens la protection à laquelle ils ont droit.

En 2021, à Carrières-sous-Poissy, comme partout ailleurs, nous ferons face ensemble !

Eddie Aït
Maire
Conseiller régional d'Île-de-France

Blason de Carrières-sous-Poissy
HÔTEL DE VILLE
1, place Saint-Blaise 78955 CARRIÈRES-SOUS-POISSY
01 39 22 36 00 -

Logo PPDH

Château Éphémère

Région Ile-de-France

Yvelines - Le Département

Logo Grand Paris Seine & Oise - Communauté Urbaine

Préfecture des Yvelines